entretien-filtre-compact

Entretien d’un filtre compact en assainissement autonome

Entretien filtre compact assainissement autonome

L’entretien d’un filtre compact en assainissement autonome est une opération à ne pas négliger. En effet, les dysfonctionnements d’un filtre compact d’une installation autonome de traitement des eaux usées sont souvent la cause d’une installation mal ou pas entretenue.


L’entretien régulier d’un filtre compact prolonge la durée de vie du dispositif en place pour le plus grand confort de l’usager.

Aussi une entreprise spécialisée interviendra annuellement pour réaliser l’entretien d’un filtre compact.

En quoi consiste l’entretien d’un filtre compact ?

L’intervention de maintenance consiste à vérifier et contrôler l’installation  :

  • Nettoyage du pré-filtre,
  • Contrôle de la bonne répartition de l’eau pré-traitée sur le filtre,
  • Contrôle du niveau des boues dans la fosse toutes eaux,
  • Planification d’une vidange de la fosse si cela s’avère nécessaire,
  • Vérification du système d’aération (bon positionnement et dégagement des conduits),
  • Contrôle du massif filtrant (traitement secondaire).

Principe de fonctionnement d’un filtre compact en assainissement autonome 

 (source IFAA – Syndicat des Industries et Entreprises françaises de l’Assainissement Autonome))

Les massifs filtrants compacts sont des massifs isolés du sol environnant.

En effet, ils sont composés d’un matériau de filtration accompagné de son système de distribution et de récupération des eaux usées traitées.

A noter que les massifs filtrants compacts sont des dispositifs de traitement soumis à la procédure d’agrément ministériel.

Traitement primaire

Le traitement primaire dit « prétraitement » est le plus souvent une fosse toutes eaux équipée d’un pré-filtre.

Traitement secondaire

Le massif filtrant (zéolithe, copeaux de coco, laine de roche, sable, etc.) reçoit l’ensemble des eaux usées domestiques pré-traitées (effluents septiques).

De plus, un système de distribution assure la répartition sur l’ensemble du média filtrant.

Celui-ci est utilisé comme système épurateur, permettant le développement de l’activité bactérienne.

Ainsi, le traitement secondaire des effluents septiques s’effectue grâce à la percolation de l’eau dans le massif filtrant (rétention de la biomasse produite au sein du massif).

Et pour finir, les eaux usées traitées récupérées en fond de massif filtrant sont ensuite rejetées.

Évacuation

Les eaux traitées sont évacuées de deux manières, selon la perméabilité du sol naturel.

Par infiltration dans le sous-sol les eaux traitées seront également utilisées pour l’irrigation de végétaux non destinés à la consommation humaine.

défaut et sur étude particulière, les eaux traitées seront évacuées vers le milieu hydraulique superficiel.


Voir également : Entretien assainissement non collectif – Entretien d’un filtre à sable en assainissement autonome – Référentiel d’activité et de compétences : Entretien et maintenance des installations ANC

 


Article Communiqué Entretien filtre compact en assainissement autonome - © AMI Assainissement
Entretien assainissement non collectif

Entretien assainissement non collectif

 

Entretien assainissement non collectif (ANC)

L’entretien d’un assainissement non collectif parfois nommé « autonome » ou « individuel » nécessite des interventions régulières. L’utilisateur peut effectuer des petites vérifications afin de s’assurer si le système d’assainissement autonome est fonctionnel.

L’entretien du système d’assainissement non collectif permet de pallier les dysfonctionnements et favorise la durée de vie du système en place. Un dispositif d’assainissement non collectif mal entretenu, provoque des dysfonctionnements et amène souvent à des désagréments au quotidien. On peut citer comme exemple fréquent, les nuisances sonores et olfactives.


Entretien fosse toutes eaux

L’entretien d’une fosse toutes eaux : La fosse toutes eaux est une solution de prétraitement des eaux usées. Elle est située en amont du dispositif de traitement qui, suivant les configuration, est un épandage ou un filtre à sable ou encore un filtre compact. La fosse toutes eaux collecte les eaux-vannes et les eaux ménagères.

 Les vérifications à effectuer pour entretenir une fosse toutes eaux : 

  • Regarder si le filtre, le dégrilleur, le bac dégraisseur (si existants) ne sont pas obstrués
  • Vérifier le bon écoulement des eaux usées en entrée et sortie de la fosse
  • S’assurer qu’aucun obstacle (graisse, dépôt) n’entrave l’écoulement
  • S’assurer que la ventilation n’est pas obstruée
  • Contrôler les regards et l’écoulement vers l’exutoire

La fréquence de vidange de la fosse toutes eaux s’effectue tous les 4 ans et  doit être réalisée obligatoirement par un professionnel agréé. Dès que les boues atteignent 30% du volume utile de la cuve, il faut faire appel à un vidangeur.


Entretien fosse septique

L’entretien d’une fosse septique : La fosse septique est une cuve généralement enterrée qui reçoit uniquement les eaux des toilettes qu’on appelle les eaux-vannes,

Les vérifications à effectuer pour entretenir une fosse septique :

  • Regarder si le filtre, le dégrilleur, le bac dégraisseur (si existants) de votre fosse septique ne sont pas obstrués.
  • Regarder si l’évacuation des eaux usées fonctionne bien dans l’habitation.
  • Vérifier l’état de la ventilation, celle-ci ne doit pas être obstruée
  • Contrôler les regards et l’écoulement vers l’exutoire
  • Faite vérifier le niveau des boues de la fosse septique par un professionnel

Dès que les boues atteignent 30% du volume utile de la cuve, il faudra contacter un professionnel agrée pour vidanger celle-ci. Il faut faire procéder à la vidange d’une fosse septique tous les 4 ans en moyenne.


Entretien filtre compact

L’entretien d’un filtre compact : Les filtres compacts sont des alternatives au filtre à sable vertical drainé. Ils sont utilisés après une fosse toutes eaux. Le lit filtrant drainé à massif de zéolithe est, par exemple, une filière de traitement située après une fosse toutes eaux de 5 m3 minimum.

Par conséquent, un filtre compact nécessite une fosse toutes eaux.

De plus la fosse toutes eaux sert au prétraitement des eaux usées.

Le filtre compact situé après la fosse toutes eaux, fonctionne grâce à un média filtrant, qui épure les eaux à traiter. Le média filtrant peut être composé, selon les fabricants, de différentes matières : pouzzolane, fibre de coco, coquilles de noisettes …

L’entretien d’un filtre compact est à effectuer annuellement, il consiste à :

  • Mesurer la hauteur des boues (si supérieur à 30% du volume utile alors prévoir une vidange)
  • Vérifier l’électromécanique présent dans le dispositif (il peut s’agir de pompe, compresseur, moteur, alarmes…)
  • Vérifier l’état de la ventilation, elle ne doit pas être obstruée
  • Contrôler les regards et l’écoulement vers l’exutoire
  • Vérifier l’absence d’eau dans le regard de bouclage
  • Vérifier l’état du média filtrant, au besoin le nettoyer. Le média filtrant doit être changé tous les 10 ans en moyenne

Entretien assainissement individuel : suivez le(s) guide(s)

Le guide du fabricant comporte des informations précieuses sur votre dispositif d’assainissement individuel en général et sur l’entretien de celui-ci en particulier.

Visite annuelle Entretien assainissement non collectif

Pour conclure, la visite annuelle d’entretien d’un assainissement non collectif offre l’avantage d’avoir un dispositif toujours fonctionnel. De surcroît, il permet de s’assurer d’un bon résultat au contrôle assainissement du SPANC. Se référer au guide du fabricant pour toutes les informations utiles correspondant au modèle installé.

AMI assainissement peut intervenir pour l’entretien de votre dispositif d’assainissement non collectif.

Pour connaitre les conditions et tarifs, n’hésitez  pas à nous contacter


Article Entretien assainissement non collectif
© AMI Assainissement