Entretien et maintenance des installations d’Assainissement Non Collectif

CONNAISSANCE DE L’INSTALLATION ANC

Cette norme précise l’obligation de connaissance de l’installation ANC. La préparation d’une intervention de terrain commence par la connaissance de l’installation en place.

Pour déterminer les opérations d’entretien à effectuer, une visite préalable et un diagnostic de l’installation d’Assainissement Non Collectif est à prévoir.

PRÉCONISATIONS D’ INTERVENTION ET IDENTIFICATION DES OPÉRATIONS

La sécurité des personnes effectuant la visite préalable et l’opération d’entretien, mais aussi éventuellement d’autres personnes présentes lors de ces opérations, doit être assurée à tout instant.

Cette norme précise les connaissances techniques nécessaires à la réalisation de l’entretien.

MISE EN ŒUVRE DE L’ENTRETIEN

Suivant la typologie de l’installation, l’usage qui en est fait, mais aussi la possible implication du propriétaire dans l’entretien de son installation ANC, une prestation (entretien annuel) à des niveaux de service et d’intervention différents peut être proposée.

Il s’agit de prestations préventives. Le prestataire s’engage à mettre en œuvre un certain nombre de moyens, définis contractuellement, qui sont destinés à maintenir l’installation ANC dans un état normal de fonctionnement de performances.

QUALITÉ DU SERVICE D’ENTRETIEN

Les critères de choix d’un prestataire de service et également des critères et indicateurs de performances du service sont abordés : les qualifications, les capacités de gestion des déchets et des boues, l’impact de la méthode de travail et des modalités administratives et financières.