entretien-filtre-compact

Entretien d’un filtre compact en assainissement autonome

Entretien filtre compact assainissement autonome

L’entretien d’un filtre compact en assainissement autonome est une opération à ne pas négliger. En effet, les dysfonctionnements d’un filtre compact d’une installation autonome de traitement des eaux usées sont souvent la cause d’une installation mal ou pas entretenue.


L’entretien régulier d’un filtre compact prolonge la durée de vie du dispositif en place pour le plus grand confort de l’usager.

Aussi une entreprise spécialisée interviendra annuellement pour réaliser l’entretien d’un filtre compact.

En quoi consiste l’entretien d’un filtre compact ?

L’intervention de maintenance consiste à vérifier et contrôler l’installation  :

  • Nettoyage du pré-filtre,
  • Contrôle de la bonne répartition de l’eau pré-traitée sur le filtre,
  • Contrôle du niveau des boues dans la fosse toutes eaux,
  • Planification d’une vidange de la fosse si cela s’avère nécessaire,
  • Vérification du système d’aération (bon positionnement et dégagement des conduits),
  • Contrôle du massif filtrant (traitement secondaire).

Principe de fonctionnement d’un filtre compact en assainissement autonome 

 (source IFAA – Syndicat des Industries et Entreprises françaises de l’Assainissement Autonome))

Les massifs filtrants compacts sont des massifs isolés du sol environnant.

En effet, ils sont composés d’un matériau de filtration accompagné de son système de distribution et de récupération des eaux usées traitées.

A noter que les massifs filtrants compacts sont des dispositifs de traitement soumis à la procédure d’agrément ministériel.

Traitement primaire

Le traitement primaire dit « prétraitement » est le plus souvent une fosse toutes eaux équipée d’un pré-filtre.

Traitement secondaire

Le massif filtrant (zéolithe, copeaux de coco, laine de roche, sable, etc.) reçoit l’ensemble des eaux usées domestiques pré-traitées (effluents septiques).

De plus, un système de distribution assure la répartition sur l’ensemble du média filtrant.

Celui-ci est utilisé comme système épurateur, permettant le développement de l’activité bactérienne.

Ainsi, le traitement secondaire des effluents septiques s’effectue grâce à la percolation de l’eau dans le massif filtrant (rétention de la biomasse produite au sein du massif).

Et pour finir, les eaux usées traitées récupérées en fond de massif filtrant sont ensuite rejetées.

Évacuation

Les eaux traitées sont évacuées de deux manières, selon la perméabilité du sol naturel.

Par infiltration dans le sous-sol les eaux traitées seront également utilisées pour l’irrigation de végétaux non destinés à la consommation humaine.

défaut et sur étude particulière, les eaux traitées seront évacuées vers le milieu hydraulique superficiel.


Voir également : Entretien assainissement non collectif – Entretien d’un filtre à sable en assainissement autonome – Référentiel d’activité et de compétences : Entretien et maintenance des installations ANC

 


Article Communiqué Entretien filtre compact en assainissement autonome - © AMI Assainissement
Entretien assainissement non collectif

Entretien assainissement non collectif

 

Entretien assainissement non collectif (ANC)

L’entretien d’un assainissement non collectif parfois nommé « autonome » ou « individuel » nécessite des interventions régulières. L’utilisateur peut effectuer des petites vérifications afin de s’assurer si le système d’assainissement autonome est fonctionnel.

L’entretien du système d’assainissement non collectif permet de pallier les dysfonctionnements et favorise la durée de vie du système en place. Un dispositif d’assainissement non collectif mal entretenu, provoque des dysfonctionnements et amène souvent à des désagréments au quotidien. On peut citer comme exemple fréquent, les nuisances sonores et olfactives.


Entretien fosse toutes eaux

L’entretien d’une fosse toutes eaux : La fosse toutes eaux est une solution de prétraitement des eaux usées. Elle est située en amont du dispositif de traitement qui, suivant les configuration, est un épandage ou un filtre à sable ou encore un filtre compact. La fosse toutes eaux collecte les eaux-vannes et les eaux ménagères.

 Les vérifications à effectuer pour entretenir une fosse toutes eaux : 

  • Regarder si le filtre, le dégrilleur, le bac dégraisseur (si existants) ne sont pas obstrués
  • Vérifier le bon écoulement des eaux usées en entrée et sortie de la fosse
  • S’assurer qu’aucun obstacle (graisse, dépôt) n’entrave l’écoulement
  • S’assurer que la ventilation n’est pas obstruée
  • Contrôler les regards et l’écoulement vers l’exutoire

La fréquence de vidange de la fosse toutes eaux s’effectue tous les 4 ans et  doit être réalisée obligatoirement par un professionnel agréé. Dès que les boues atteignent 30% du volume utile de la cuve, il faut faire appel à un vidangeur.


Entretien fosse septique

L’entretien d’une fosse septique : La fosse septique est une cuve généralement enterrée qui reçoit uniquement les eaux des toilettes qu’on appelle les eaux-vannes,

Les vérifications à effectuer pour entretenir une fosse septique :

  • Regarder si le filtre, le dégrilleur, le bac dégraisseur (si existants) de votre fosse septique ne sont pas obstrués.
  • Regarder si l’évacuation des eaux usées fonctionne bien dans l’habitation.
  • Vérifier l’état de la ventilation, celle-ci ne doit pas être obstruée
  • Contrôler les regards et l’écoulement vers l’exutoire
  • Faite vérifier le niveau des boues de la fosse septique par un professionnel

Dès que les boues atteignent 30% du volume utile de la cuve, il faudra contacter un professionnel agrée pour vidanger celle-ci. Il faut faire procéder à la vidange d’une fosse septique tous les 4 ans en moyenne.


Entretien filtre compact

L’entretien d’un filtre compact : Les filtres compacts sont des alternatives au filtre à sable vertical drainé. Ils sont utilisés après une fosse toutes eaux. Le lit filtrant drainé à massif de zéolithe est, par exemple, une filière de traitement située après une fosse toutes eaux de 5 m3 minimum.

Par conséquent, un filtre compact nécessite une fosse toutes eaux.

De plus la fosse toutes eaux sert au prétraitement des eaux usées.

Le filtre compact situé après la fosse toutes eaux, fonctionne grâce à un média filtrant, qui épure les eaux à traiter. Le média filtrant peut être composé, selon les fabricants, de différentes matières : pouzzolane, fibre de coco, coquilles de noisettes …

L’entretien d’un filtre compact est à effectuer annuellement, il consiste à :

  • Mesurer la hauteur des boues (si supérieur à 30% du volume utile alors prévoir une vidange)
  • Vérifier l’électromécanique présent dans le dispositif (il peut s’agir de pompe, compresseur, moteur, alarmes…)
  • Vérifier l’état de la ventilation, elle ne doit pas être obstruée
  • Contrôler les regards et l’écoulement vers l’exutoire
  • Vérifier l’absence d’eau dans le regard de bouclage
  • Vérifier l’état du média filtrant, au besoin le nettoyer. Le média filtrant doit être changé tous les 10 ans en moyenne

Entretien assainissement individuel : suivez le(s) guide(s)

Le guide du fabricant comporte des informations précieuses sur votre dispositif d’assainissement individuel en général et sur l’entretien de celui-ci en particulier.

Visite annuelle Entretien assainissement non collectif

Pour conclure, la visite annuelle d’entretien d’un assainissement non collectif offre l’avantage d’avoir un dispositif toujours fonctionnel. De surcroît, il permet de s’assurer d’un bon résultat au contrôle assainissement du SPANC. Se référer au guide du fabricant pour toutes les informations utiles correspondant au modèle installé.

AMI assainissement peut intervenir pour l’entretien de votre dispositif d’assainissement non collectif.

Pour connaitre les conditions et tarifs, n’hésitez  pas à nous contacter


Article Entretien assainissement non collectif
© AMI Assainissement

Référentiel d’activité et de compétences : Vidange des installations d’ANC (Assainissement Non Collectif)

Référentiel d’activité et de compétences : Vidange des installations d’ANC (Assainissement Non Collectif)

Finalité

Vidanger une installation d’assainissement non collectif dans le respect de la réglementation en vigueur et des règles de l’art, afin de garantir son bon fonctionnement dans la durée.


Définition des activités

La vidange est une activité réglementée (agrément préfectoral) consistant à pomper un volume de boues et flottants lorsque cela est nécessaire, conformément à la norme NF P16-008 concernant l’entretien des installations d’ANC.

Activités

  • Diagnostic des installations
  • Vidange de cuve, curage et débouchage de tuyaux
  • Evacuation et dépotage des boues
  • Entretien et maintenance du camion de vidange

Détail des missions

  • Communiquer avec le client afin de repérer les différents éléments de l’installation et réaliser un diagnostic visuel rapide des éléments
  • Réaliser les opérations de vidange, curage et débouchage selon la réglementation et les règles de l’art
  • Formaliser les opérations en établissant un certificat de vidange et les consigner dans le cahier de vie de l’installation
  • Evacuer et dépoter les boues dans un site adapté
  • Assurer la gestion technique du camion de vidange en appliquant les mesures d’entretien du système de pompage et de la cuve et en renouvelant régulièrement les pièces sensibles du système de pompage

Compétences requises

Connaissances

  • Connaître les rôles et responsabilités des acteurs de l’ANC (SPANC, concepteur, maître d’ouvrage, installateur, société de maintenance…)
  • Connaître les prescriptions réglementaires et normatives générales régissant la vidange des installations d’assainissement non collectif
  • Connaître le fonctionnement général des filières traditionnelles et des filières agréées en assainissement non collectif
  • Connaître le rôle, le fonctionnement et les opérations d’entretien des divers éléments constituant une filière d’ANC
  • Connaître les risques sanitaires liés à l’activité et les comportements et équipements qui permettent de s’en prémunir

Savoir-faire techniques et relationnels :

  • Formation FIMO-FCO
  • Formation pour l’utilisation des véhicules et notamment de la haute pression
  • Conseiller le client et communiquer avec sa direction

Qualités et aptitudes :

  • Respecter les règles d’hygiène et sécurité
  • Respecter les engagements contractuels

Matériel requis

  • Equipements de protection individuelle
  • Accessoires hygiène et sécurité
  • Boîte à outils
  • Matériel nécessaire à l’établissement du certificat de vidange
  • Camion de vidange

Autres

  • Cette activité nécessite d’être assuré en responsabilité civile professionnelle mentionnant l’activité de vidange d’installations d’assainissement non collectif.

Télécharger le Référentiel activité et compétences vidangeurs_IFAA V3 180307.pdf

 


Article "Référentiel d’activité et de compétences : Vidange des installations d’ANC (Assainissement Non Collectif)"
© AMI Assainissement

Vidange assainissement autonome : préconisations fabricants et règles

Vidange  d’un assainissement autonome :

Quelles sont les préconisations des fabricants et les règles?

En matière de vidange d’un dispositif de traitement des eaux usées en assainissement autonome, il faut respecter les recommandations du fabricant de votre installation.

Quelle est la fréquence de vidange de mon système d’assainissement non collectif ?

La périodicité de vidange varie en fonction du système d’assainissement en place pour votre habitation. La fréquence de vidange doit être effectuée selon un critère principal qui est  la hauteur de boue relevée. Cette hauteur de boue ne doit pas dépasser 50% du volume utile de la fosse.

D’ailleurs on peut noter que sur certaines filières agréées, la hauteur maximale de boues a été fixée à 30% du dispositif à vidanger.

Vous pouvez trouver facilement les informations techniques pour savoir quand effectuer une vidange de votre assainissement dans les documents édités par les fabricants et constructeurs des systèmes d’assainissement.

Consulter les avis relatif à l’agrément des dispositifs de traitement.

Quelles sont les informations figurant sur le bordereau remis par le technicien vidangeur ?

Suivant les recommandations du ministère, le bordereau de suivi des matières de vidange (composé de trois volets), prévu à l’article 9 du présent arrêté, comporte a minima les informations suivantes :

  • un numéro de bordereau
  • la désignation (nom, adresse…) de la personne agréée
  • le numéro départemental d’agrément
  • la date de fin de validité d’agrément
  • l’identification du véhicule assurant la vidange (n° d’immatriculation)
  • les nom et prénom de la personne physique réalisant la vidange
  • les coordonnées du propriétaire de l’installation vidangée
  • les coordonnées de l’installation vidangée
  • la date de réalisation de la vidange
  • la désignation des sous-produits vidangés
  • la quantité de matières vidangées
  • le lieu d’élimination des matières de vidange

Par mesure de confidentialité, le volet remis au responsable de la filière d’élimination des matières de vidange ne mentionne pas les coordonnées du propriétaire ni de l’installation.

Que dit la législation sur les systèmes de traitements des eaux usées en assainissement non collectif ?

Pour en savoir plus sur la législation :  consulter l’ Arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités de l’exécution de la mission de contrôle des installations d’assainissement non collectif


Vidange assainissement autonome : préconisations fabricants et règles © AMI Assainissement

Entretien Maintenance Microstations Épuration Filières Compactes – AMI Assainissement

AMI Assainissement spécialiste de l’entretien des micro stations et de l’Assainissement Non Collectif (ANC), couvre 95% du territoire national français. 


Spécialiste entretien microstations et filières ANC

AMI Assainissement est le spécialiste de l’entretien des microstations d’épuration et des filières en Assainissement Non Collectif (ANC), et propose une prestation globale lors d’une visite :

  • Maintenance des microstations ou des filières compactes
  • Extraction des boues, des micro stations ou fosses toutes eaux
  • Entretien des postes de relevage

A ce jour 22 techniciens couvre 95 % du territoire national français. L’objectif est de couvrir la totalité du territoire français.

 

Entretien des équipements ANC

AMI Assainissement est donc une réponse nationale aux besoins d’entretiens des équipements ANC  et plus particulièrement des micro stations.

AMI apporte toutes les garanties pour un service de qualité et à moindre coût. Un certificat de conformité à destination des SPANC ou des services compétents est délivré quand tout est en bon état et fonctionnel.

 

Maintenance micro station, filières compactes…

Les contrats de maintenance proposés (appelés également contrats d’entretien) , couvrent les différents cas d’usages et les différents types de matériels (micro station, filières compactes, filières traditionnelles, poste  ou pompe de relevage…) de l’assainissement autonome, non collectif ou semi collectif : .

Effectivement, ces contrats combinent l’entretien, le contrôle et le nettoyage et de votre matériel à un prix très compétitif.
L’extraction des boues est une option très avantageuse.
De plus, ces contrats d’entretien vous garantissent la pérennité de votre matériel, des pannes évitées, la conformité à la législation, la gestion des désagréments

 

Avantages par rapport aux vidangeurs traditionnels :

 

AMI Assainissement apporte de nombreux avantages aux clients par rapport aux mainteneurs et vidangeurs traditionnels :

  • Une seule visite pour une offre économique très performante et un dérangement moindre du client.
    Les techniciens AMI ont les compétences et les équipements pour effectuer la maintenance et l’extraction des boues en une seule visiteLe coût de l’intervention est donc plus bas pour le client
  • Une technicité forte et adaptée aux problématiques d’ANC.
    Les  techniciens AMI assainissement disposent de compétences en électromécanique et en eaux usées. Quel que soit la solution d’ANC choisie par le Client ils ont la connaissance technique et métier pour intervenir.
  • Des unités équipées pour la maintenance, le dépannage et l’extraction des boues.
    Les équipements utilisés permettent d’accéder à vos installations même dans les endroits d’accès complexe.
  •  La Charte Qualité AMI assainissement.
    Nos engagements sont écrits et toutes les équipes locales AMI assainissement les portent.

AMI assainissement est finalement un service de proximité avec des intervenants locaux, une expérience de référence dans le métier, un tarif optimisé, la bonne humeur et le sourire de ses agents.


Article : Entretien Maintenance Microstations Épuration Filières Compactes AMI Assainissement 
© AMI Assainissement

Contrat d’entretien AMI assainissement pour système d’assainissement individuel

Souscrire un contrat d’entretien pour votre assainissement autonome

 

L’importance du contrat d’entretien

Quel que soit le système de traitement des eaux usées en assainissement autonome en assainissement non collectif ou en assainissement semi collectif, l’utilisateur doit veiller à ce que l’entretien du dispositif soit effectué régulièrement.

Cependant tous les utilisateurs n’ont pas forcément le réflexe de penser à faire appel à un technicien compétent ne serait-ce que pour une visite de maintenance. C’est pourquoi un contrat d’entretien annuel s’avère la meilleure solution.

Il permet à l’utilisateur du système d’assainissement en place, propriétaire ou locataire, d’avoir l’assurance que le dispositif soit parfaitement opérationnel. Il permet également à l’organisme compétent, le SPANC, d’obtenir une traçabilité des interventions déjà effectuées.

L’objectif de l’entretien est de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour garantir un fonctionnement pérenne de l’installation et ceci quelques soit la marque et le type de dispositif.

 

Rappelons en quoi consiste, au minimum, une intervention d’entretien sur une station individuel de traitement des eaux usées :

  • Surveiller de manière générale le bon fonctionnement de l’installation,
  • Nettoyer les regards, les canalisations et les ouvrages annexes(préfiltre, poste de relèvement, système de répartition),
  • Mesurer la hauteur des boues dans les compartiments dédiés à leur stockage (fosse, décanteur, …),
  • Contrôler et remplacer les pièces d’usure selon les prescriptions du fabricant.

 

Le contrat d’entretien AMI Assainissement

Ami assainissement donne la possibilité à tout utilisateur de système d’assainissement autonome, particulier ou professionnel, de faire appel à ses services et notamment de souscrire à un contrat d’entretien.

L’entretien d’une filière traditionnelle n’est pas exactement le même que celui d’une micro-station. Par conséquent l’offre d’un contrat d’entretien AMI assainissement sera adaptée en fonction du dispositif d’assainissement individuel installé.

Les techniciens d’AMI assainissement pratiquent des interventions sur tous les types de stations de traitement des eaux usées.

Le contrat d’entretien permet de  surveiller, vérifier, améliorer le fonctionnement des dispositifs d’assainissement et surtout d’assurer leur pérennité.

Important à noter :
AMI assainissement applique la NORME NF P16-008

Cette norme couvre l’entretien des installations d’assainissement non collectif destinées au traitement des eaux usées domestiques ou assimilées. L’entretien englobe également la maintenance et le suivi du fonctionnement.

Pour en savoir plus sur la norme NORME NF P16-008

Vous pouvez en faire la demande de devis GRATUIT, une réponse vous sera donnée sous 24h


Article : Contrat d'entretien AMI assainissement pour système d’assainissement individuel
© AMI Assainissement